Comment bien tirer les cartes du tarot de Marseille ?

Tirer les cartes du tarot ne relève plus du domaine des seuls professionnels de la voyance. Désormais, n’importe qui peut s’initier aux tirages des cartes et pouvoir les interpréter seul. Découvrez dans cet article comment y arriver.

Comment commencer le tirage des tarots de Marseille ?

Évidemment, la première chose à faire lorsqu’on veut s’initier au tirage des tarots, c’est de commencer par acheter un jeu de tarot. Pour cela, il faut veiller à prendre un jeu inspirant avec lequel on se sent en confiance de par sa présentation, son graphisme ou sa structure. En effet, le choix est important, car observer un jeu que l’on trouve laid ou dont les images ne sont pas évocatrices ne fera pas avancer les choses.

Connaitre la structure et les familles du Tarot de Marseille

Une fois le choix effectué, on doit, avant tout, s’assurer que le jeu comprend la structure du Tarot de Marseille. Celle-ci est composée de 78 cartes, dont 22 cartes sont les archétypes universels. Il s’agit des arcanes (ou lames) Majeurs. Il y a 40 arcanes mineurs qui sont la représentation des émotions, des actions et des concepts. Et enfin, on retrouve 16 Arcanes Mineurs Habillés qui symbolisent des facettes de personnalité ou des personnages.

Comment bien tirer les cartes du tarot de Marseille ?

Le Tarot de Marseille qui a inspiré les autres variantes connues à ce jour a cette particularité : les 22 arcanes majeurs sont les cartes les plus importantes et ils sont symbolisés par des scènes, des symboles et des personnages. Le reste des cartes présente des formes variées : épée, denier, coupe, bâton.

Battre et tirer les cartes

Avant de tirer les cartes, il va de soi qu’il faut les battre d’abord. Pour le faire, il faut être dans le bon état d’esprit et avoir le coeur serein, cliquez ici pour en savoir plus.

Même s’il existe plusieurs façons de battre les cartes, il faut savoir que toutes les méthodes se valent et ce processus qui est en réalité une cérémonie est indispensable. Les cartes sont battues avec la face retournée de sorte à ne pas les voir et laisser le hasard faire son oeuvre. Il faut aussi les battre longtemps afin qu’elles soient bien mélangées. Ce temps sera nécessaire aussi pour retrouver son calme, tisser un lien avec les cartes et se concentrer sur la suite des évènements.

On dispose ensuite les cartes sur la table, toujours la face retournée. On ne les retourne que lorsqu’on est prêt à faire la lecture, ainsi on verra l’histoire se dessiner toute seule.

Après ces différentes étapes, vient maintenant celle de tirage du tarot. En la matière, on distingue plusieurs manières de tirer les cartes. Ainsi, il peut s’agir des tirages simples avec seulement 2 cartes, comme le tirage du oui-non. Par ailleurs, il y a des tirages plus compliqués avec plus de 4 cartes.

Pour en savoir plus sur le tirage et l’interprétation des cartes, il existe en librairie des livres qui donnent des détails sur le sujet. On peut aussi suivre une formation pour se spécialiser dans le domaine.